Le talentueux auteur et peintre Chen Jiang Hong s’est plongé dans ses racines, dans l’héritage culturel des contes chinois, pour trouver l’inspiration de ses histoires.

Le Prince Tigre, le cheval magique de Han Gan et Lian sont des contes illustrés, objets magnifiques que l’on voudrait prendre délicatement et dont on voudrait tourner chacune des pages lentement.

François Orsini a voulu retranscrire l’intime et le ludique d’une lecture qu’on ferait dans une chambre, pour un enfant, le soir au coucher.

Tout est vrai. Chen Jiang Hong, dessine en direct sur un écran géant ses histoires narrées par une récitante et un musicien. Le plateau est un endroit réel, où le dessinateur, la narratrice et le musicien construisent l’illusion de ces trois histoires, fabriquant les images devant les enfants. Ce dispositif éveille nos sens.

Les petits et les grands ont les yeux écarquillés. C’est à la fois intime et performant puisque la scène devient un livre ouvert. C’est un montage image en direct. Un dessin animé par les sens et les émotions. Un moment de pure beauté et de délicatesse !