Dans un monde de plus en plus cynique l'optimisme de Victor Hugo nous touche au plus profond. L’homme qui rit transmet aujourd’hui ce qu’il a dépeint il y a deux siècles : c’est un extraordinaire plaidoyer sur la différence sociale et physique, l’exclusion, le déracinement, l’opposition entre laideur physique et laideur morale.

Poursuivant son exploration de l’alliance entre arts vivants et arts numériques, la compagnie Collectif 8, imagine pour cette œuvre foisonnante et baroque une scénographie magique et atemporelle ouverte sur un monde où tous les sens - de l’organique à l’intellect - sont en éveil, invitant le spectateur à être une âme « pensive » comme le désirait Hugo. On ne peut s’empêcher de penser à des œuvres cinématographiques comme Freaks de Tod Browning ou encore Elephant man de David Lynch dans cette recherche entre cinéma et théâtre qui façonne un écrin autour de cette adaptation.

Représentation réservée au scolaire à 14h

Dossier pédagogique L'homme-qui-rit