« Sophia Aram a un mérite, immense, elle ne cache ni ses sentiments (…), ni ses colères et prend sa part dans le débat public. Ses personnages « cash » nous font rire - beaucoup » Le Monde

Après quatre années passées à croquer l'actualité au sein de la matinale de France Inter, Sophia Aram s’interroge librement sur notre époque.

À l'heure où une marque d'eau minérale a plus d'abonnés sur twitter que n'importe quel prix Nobel, où "intello" est devenu une insulte, où le jihad commence sur Facebook et où les bobos traquent les traces de gluten dans le chou frisé.

Sophia Aram dépeint avec tendresse des personnages se débattant dans l'air du temps et s’interroge sur l’état d’un débat public traversé par des idéologies et une actualité parfois dramatiques. Elle fait preuve d’un humour corrosif revendiqué et d’une énergie communicative.

Nommée aux Molières 2016 dans la catégorie humour