Spectacle musical

Yvan Le Bolloc’h et le groupe « Ma guitare s’appelle reviens » n’ont eu de cesse d’arpenter les routes, se confrontant aux grands enjeux de notre époque. « Faut pas rester là̀ ! »... c’est en substance ce que Dieu dit à̀ Adam et Eve quand ils eurent goûté le fruit défendu.

C’est aussi le message délivré par un binôme vêtu de bleu qui vient toquer à la porte de la caravane au petit matin... Ils reviennent aujourd’hui, riches de savoirs et d’expériences, qu’ils comptent bien vous faire partager : Comment arrimer une tente huit places sur la galerie d’une R14 ? Comment assurer un spectacle quand le chanteur du groupe est occupé à refaire la salle de bain du maire ? Peut-on échapper à la malédiction des chœurs de l’Armée Rouge ? Derrière cette énergique invitation au voyage se cache un spectacle qui donnera quelques clefs essentielles au voyageur qui sommeille en vous.

L’ADN du groupe prend des accents hispaniques avec Javier Fernandez soliste, Xavier Sanchez aux percussions et bien sûr gitans avec Gaël Garcia le chanteur. C’est ça la Rumba Flamenca !

Comme j'ai coutume de le dire, la musique c'est comme les mobylettes et les tondeuses à gazon : ça marche au mélange... d'où l'apport de sonorité Celte au compas frénétique des Gypsy Kings, La Nina Pastori, Sabor de gracia, Los Banis ou encore Tekameli. Et si nos influences sont multiples, notre éthique reste inchangée : ne pas dénaturer l'héritage d'une culture ancestrale. Yvan Le Bolloc’h